Dan Hill


Image: Dan Hill (avec la permission des Archives publiques de l'Ontario/10027960)


Daniel G. Hill, spécialiste des droits de la personne, historien et fonctionnaire, joua un rôle clé dans le mouvement qui visait à éliminer la discrimination raciale au Canada, pays qu'il avait choisi pour poursuivre ses études supérieures, mais où il finit par s'installer, animé par son profond désir de justice.

Défenseur des droits de la personne dès les années 1950, Daniel Hill fit de la sensibilisation du public un outil pour lutter contre les préjugés. Muni d'un doctorat en sociologie de l'Université de Toronto et fort de ses dix ans d'expérience en enjeux sociaux, il devint, en 1962, le premier directeur de la Commission ontarienne des droits de la personne, poste qu'il occupa jusqu'en 1971. Sous sa direction, la commission mit au point des stratégies novatrices dont s'inspirèrent les autres provinces du Canada et d'autres pays du monde. En 1971, il fut nommé président à temps plein de la Commission ontarienne des droits de la personne et, en 1973, ouvrit un cabinet de consultants spécialisé en droits de la personne, qui attira une clientèle internationale.

En 1978, Daniel Hill, Donna Hill, Wilson Brooks et d'autres spécialistes des droits de la personne fondèrent l'Ontario Black History Society qui devint rapidement la première grande organisation publique du Canada centrée sur l'histoire des Canadiens et Canadiennes d'origine africaine. Daniel Hill dirigera l'organisation pendant six ans.

Nommé ombudsman de l'Ontario de 1984 à 1989, Daniel Hill s'efforcera au cours de son mandat de faire en sorte que cette charge reflète le « nouvel Ontario », notamment en lançant des programmes dynamiques d'action communautaire auprès de groupes habituellement exclus et plus particulièrement, auprès des peuples autochtones du Canada. Retraité, il deviendra membre du Tribunal canadien des droits de la personne.
Daniel Hill a publié divers ouvrages sur les droits de la personne et sur l'histoire des Noirs au Canada, parmi lesquels Human Rights in Canada: A Focus on Racism (1977, 1986) et The Freedom Seekers: Blacks in Early Canada (1981).

l’Ontario Black History Society
Déroulez l ‘ouvrage pour voir des photographies de Daniel G. Hill et autres membres de la Ontario Black History Society. Tiré du site Web des Archives de l’Ontario.

Loi de 2008 sur le Jour de l’émancipation
Préambule du gouvernement de l ‘Ontario sur la loi de 2008 sur le Jour de l’émancipation. On y retrouve de plus un bref sommaire des événements historiques relatifs aux communautés noires de l’Ontario.

Daniel Grafton Hill
Porte sur Daniel Grafton Hill, le premier directeur de la Commission ontarienne des droits de la personne. Extrait de l’Encyclopédie canadienne.