Calvin Ruck


Image: Calvin Ruck (avec la permission de la School of Social Work de l'Université Dalhousie)


À la suite de la Première Guerre mondiale, la région de Sydney, Nouvelle Écosse, attira de nombreux Antillais en raison du travail offert dans les mines de charbon. Les parents de Calvin Ruck, immigrants de la Barbade s'étaient établis à Whitney Pier. Calvin Ruck travailla à la Dominion Steel and Coal Corporation avant de trouver un emploi comme porteur de bagages au Canadien National, poste qu'il occupa de 1945 à 1958. À cette époque, les hommes noirs étaient bien accueillis dans ce secteur d'activités.

L'expérience vécue par Calvin Ruck, alors qu'il cherchait à acquérir une propriété à Westphal, près de Dartmouth, voisinage constitué de Blancs, a changé le cours de sa vie. Ruck et sa femme ont dû faire face à une pétition déposée par les résidents, qui tentaient de les tenir à l'écart. Bien que la famille Ruck ait finalement réussi à acheter la maison de leur rêve en 1954, des incidents d'hostilité continuels firent presque de leur quotidien, un cauchemar.

Pour composer avec certaines situations d'injustice, les Afro-Canadiens préféraient souvent les tolérer plutôt que de s'y opposer. En fait, la contestation formelle pouvait entraîner un congédiement ou l'aggravation de ces difficultés. L'emploi de concierge que Calvin Ruck occupait à la base aérienne de Shearwater l'a peut être incité à remettre en question la nécessité d'entreprendre une lutte à cet égard. Il choisit donc d'adopter la résistance passive en signifiant, par exemple, son refus d'accepter que les salons de coiffure pour hommes s'abstiennent de servir sa famille ou la collectivité noire. Lorsqu'il s'assoyait dans un salon de coiffure pour hommes « en attendant qu'on le serve », le reste de la clientèle blanche refusait d'y entrer, réaction qui nuisait au revenu du coiffeur.

Au cours des années 1970, Calvin Ruck s'est inscrit au programme de travail social de l'Université Dalhousie, où il a obtenu son diplôme. Pendant les années 1980, il a siégé aux commissions des droits de la personne de la Nouvelle Écosse. Toutefois, ce sont les efforts qu'il a déployés afin de préserver, de relater et de commémorer l'histoire des anciens combattants noirs de la Première Guerre mondiale qui lui ont valu sa réussite, puisqu'ils ont favorisé l'érection d'un cairn permanent en l'honneur du 2e Bataillon de construction à Pictou (Nouvelle Écosse), en 1993. Calvin Ruck a été élu au Sénat en 1998, devenant ainsi le troisième Afro Canadien à obtenir le titre de sénateur.

Le décès de l'honorable Calvin Woodrow Ruck, C.M.
Hommages rendus à l’honorable Calvin Woodrow Ruck, C.M. Tirés du site Web des Débats du Sénat (Hansard), le Sénat du Canada.

L'hon. Calvin Woodrow Ruck, C.M., LL.D.
Un profil de l'honorable Calvin Woodrow Ruck, C.M., LL.D. du Parlement canadien.